DEUX SUJETS DE SOCIETE A LA LUMIERE DES ECRITURES CONTEMPORAINES

Le projet artistique du Théâtre de l’Echange pour l’année 2017 se déclinera autour de l’axe des écritures contemporaines portant sur des sujets de société.
Au fil de son histoire, la compagnie, avec quelques incursions dans le répertoire classique, s’est centrée sur les écritures d’aujourd’hui. Sans doute une manière plus immédiate de toucher le public quand la langue ne fait pas obstacle même si les auteurs des siècles précédents, quand ils sont grands, nous font accéder à une réflexion toujours en marche pour analyser nos comportements individuels et collectifs.
Parce qu’il s’agit bien de cela. Le monde est bouleversé par de multiples conflits et bien des dysfonctionnements qui viennent contredire le dicton :
« L’homme est l’avenir de l’homme».

Alors à notre petite échelle d’êtres humains de la vie de tous les jours, il est urgent de prôner un théâtre d’art en marche pour nous éveiller et nous éclairer.
Dans tous les domaines, la création artistique nous élève à une grandeur d’âme et de conscience.
Et c’est aussi pour le Théâtre de l’Echange la volonté d’aller à la rencontre de nouveaux publics. Issues de la nature et des thématiques des projets, des actions de sensibilisation sont et seront menées afin d’associer la population au processus de création à l’instar du spectacle :
« Les Confidentes » qui a réuni des groupes de femmes d’aujourd’hui dont les témoignages sur le monde du travail sont inclus en vidéo dans la création.
Et le texte de Joël Jouanneau : « Dernier Rail » sera accompagné de rencontres avec les futurs spectateurs sur la contemporanéité des écritures sur le thème de la cellule familiale.
C’est ainsi un partage avec les publics qui suscite débats, questionnements et échanges de points de vues sur des thématiques universelles qui questionnent le monde du XXIème siècle.

Erika VANDELET & Jean LE SCOUARNEC